Le syndicat des enseignants des universités en Côte-d’Ivoire en grève pour exiger le paiement des heures complémentaires

Wednesday, 05 September 2018 11:05 Written by  Published in Politique Read 385 times
CNEC-768x432 CNEC-768x432 CNEC-768x432

La Coordination nationale des enseignants-chercheurs et chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC), principal syndicat des enseignants des universités publiques, a entamé mercredi une “grève illimitée” pour réclamer “le paiement intégral des heures complémentaires 2016-2017”.

“Camarade, reste chez toi jusqu’au paiement intégral des heures complémentaires 2016-2017”, indique une note de la CNEC signée du Dr Aubin Kazon.

Les cours étaient perturbés mercredi matin à l’université de Cocody, la plus grande du pays, mais l’administration qui n’est pas concernée par cette grève, fonctionnait.

Les étudiants avaient accès au campus, mais des membres de la CNEC refoulaient les véhicules aux entrées du campus (cotés CHU de Cocody et école de police).

En mai, ces enseignants avaient observé une grève pour dénoncer entre autres, la “mauvaise gouvernance” du président de l’université de Cocody, professeur Abou Karamoko et le manque d’infrastructures au campus.

Alerte info

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com