Procès de Gbagbo et Blé Goudé : Simone Gbagbo peut tout faire basculer à partir du 1er octobre

Wednesday, 05 September 2018 11:04 Written by  Published in Politique Read 952 times
simone_filles2_-_copie_0 simone_filles2_-_copie_0 simone_filles2_-_copie_0

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé pourraient être acquittés après la réouverture, le 1er octobre 2018, de leur audience prévue à la Cour pénale internationale (Cpi). A partir de jour-là, en effet, la Cpi va statuer sur la demande d'acquittement introduite par leurs avocats.

Ils pourraient tout aussi être maintenus en détention si le juge venait à refuser qu'ils soient remis en liberté. Dans tous les cas, cette audience qui va s’ouvrir, s'annonce comme un tournant décisif de ce procès qui s'est ouvert le 28 janvier 2016. Aussi les deux parties la préparent-elles minutieusement.

De source diplomatique, la procureure de la Cpi, Fatou Bensouda, va déposer son dossier relativement à la demande d’acquittement introduite par les avocats de Gbagbo et Blé Goudé. Ce dossier servira d'argument-massue à l'accusation pour obtenir le rejet de la requête de la défense.

Pour leur part, les avocats des deux célèbres détenus s'activent pour peaufiner, eux aussi, leurs dossiers en vue de défendre leur demande d'acquittement et contre-attaquer les arguments de Fatou Bensouda. « Le dossier est vide. Rien de ce qui a été entendu jusque-là ne peut être retenu contre les détenus », lâche notre source.

Non sans ajouter que Gbagbo et Blé Goudé sont l'otage de gros intérêts fumeux qui attendent d'être rassurés que leur sortie ne viendra pas compromettre ces intérêts. Ce qui fait dire à notre source que l'ex-Première dame, Simone Gbagbo pourrait peser sur l'issue de l'audience qui s’ouvre à partir du 1er octobre.

Les propos qu'elle tient depuis sa sortie de prison, suite à l'amnistie dont elle a bénéficié, pourraient jouer en faveur des détenus de la prison de Scheveningen à La Haye ou les enfoncer. De sorte que le tribunal pourrait faire droit à leurs avocats en prononçant leur acquittement ou, au contraire, les maintenir en prison en vue la poursuite de la procédure judiciaire engagée contre eux pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

A en croire la même source, les discours d'apaisement et de cohésion embouchés par Simone Gbagbo pourraient trouver un écho favorable à la Cpi et ainsi faire basculer les choses en faveur de Gbagbo et Blé Goudé. C'est dire l'importance que peut jouer l'ex-Première dame sur l'issue de cette audience tant attendue aussi bien en Côte d'Ivoire qu'à l'extérieur.

Pour rappel, Simone Gbagbo est sortie de prison le mercredi 8 août 2018 suite à l'amnistie accordée par Alassane Ouattara à 800 prisonniers de la crise post-électorale et ceux accusés d'atteinte à la sûreté de l'Etat. Depuis, des acteurs politiques défilent à sa résidence à la Riviera Golf pour lui témoigner leur solidarité. A l'occasion, l'ex-première dame délivre des messages auscultés par les uns et les autres.

Assane NIADA

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com