Amnistie des 800 : Charles Diby se prononce enfin

Tuesday, 04 September 2018 12:17 Written by  Published in Politique Read 330 times
daho-express daho-express daho-express

Le président du Conseil économique, social, environnemental et culturel, Charles Koffi Diby s’est officiellement prononcé sur l’amnistie, près d’un mois après l’annonce du chef de l’Etat 


Dès l’entame de mon propos, je voudrais que nous rendions un hommage appuyé au Président de la République S.E.M. Alassane Ouattara, en saluant la précieuse décision de libérer, la veille de la Commémoration du 58ème anniversaire de l’Indépendance de notre pays, 800 détenus, au nombre desquels des personnalités politiques.Je voudrais saluer votre présence distinguée et vous remercier d’avoir répondu à l’invitation à prendre part à la séance plénière de ce lundi 3 septembre 2018, prévue pour l’examen d’un Projet de Rapport et l’adoption du Projet d’Avis. Je voudrais, également, saluer la présence du Représentant du Ministre chargé des Relations avec les Institutions.

Ici et ailleurs, c’est à la satisfaction générale qu’a été accueilli cet acte de grandeur et de portée hautement républicaine qui honore la Côte d’Ivoire, renforce la sérénité sociale et donne un coup d’accélérateur à la réconciliation nationale.

Aussi voudrais-je exprimer, au nom de notre Assemblée, toute notre profonde admiration, au Président de la République, pour avoir offert à la Côte d’Ivoire, une fête d’Indépendance populaire, rigoureusement organisée et marquée par un défilé militaire magistral et inoubliable. Pour toutes ces actions, je voudrais prier vos bienveillances de bien vouloir vous tenir débout, pour saluer le Président de la République par des acclamations.

Qu’il me soit permis, à présent, d’adresser, à vos bienveillances, mes vives félicitations et saluer votre abnégation, votre assiduité ainsi que votre détermination, à divers égards, qui permettent à notre Assemblée d’accomplir sereinement les devoirs de ses charges consultatives, aux fins de se hisser à la hauteur de l’intelligence de la confiance que le Président de la République accorde à notre Institution.

C’est cette disposition d’esprit, adossée à un engagement républicain, qui nous a permis de réaliser la prouesse d’adopter les 12 et 13 mars 2018les cinq (5) premiers Avis, de la 11ème mandature, qui ont été immédiatement transmis au Président de la République.

Comment alors pourrais-je ne pas être fier de faire partir de cette Assemblée constellée de personnes compétentes et de très grandes valeurs ? Des valeurs qui s’affirment constamment, ici ou ailleurs, lorsque nous sommes sollicités. La preuve, le Gouvernement ivoirien, dans le cadre du , a reconnu le mérite de deux (2) membres de notre Assemblée, en leur décernant des distinctions.

En notre nom à tous, je voudrais adresser, à ces vaillants et dignes représentants du CESEC, nos vives félicitations, nos encouragements sincères ainsi que notre fierté légitime. Je voudrais qu’il plaise à vos bienveillances d’ovationner Mesdames  et  qui ont obtenu respectivement le ‘’Prix de la meilleure Agence de Voyages’’ et le ‘’Prix de Meilleur Chef d’Entreprise catégorie Femme 2018’’.

Mesdames et Messieurs,

Tout comme ces vaillants récipiendaires, le groupe de travail en charge des Affaires Sociales et Culturelles s’est distingué, en accomplissant, avec célérité, le travail consultatif, objet de la présente plénière.

En effet, durant plusieurs semaines, les membres de ce groupe de travail se sont employés à réfléchir sur une thématique importante portant sur : « l’Affichage de la ‘’mention Côte d’Ivoire’’ sur les cartels des objets d’art ivoirien exposés dans les musées européens ».

Les projets de Rapport et d’Avis ainsi que des cahiers d’amendements y relatifs vous ont été tenus, aux fins de recueillir vos observations. Nul ne doute qu’avec les efforts de préparation de qualité accomplis, par vos soins, les travaux se dérouleront dans la sérénité.

Bien plus, j’ai instruit l’Administration du CESEC, à l’effet de réitérer à vos bienveillances mon attachement au consensus, la méthode que nous avons convenue de privilégier, dans le cadre de nos travaux en plénière.

  Ainsi donc, je propose la méthodologie suivante :

  • Pour l’examen du projet de Rapport :

  le Rapporteur Général donnera lecture du résumé du projet de Rapport ;

– le Secrétaire de séance donnera lecture des Amendements enregistrés auprès des autres Groupes de travail ;

– le débat, que je souhaite assez bref, sera ouvert ;

– le Président du Groupe de travail prendra acte des Amendements et autres contributions.

  • Pour l’Adoption du Projet d’Avis :

  le Rapporteur Général donnera lecture du résumé du Projet d’Avis ;

– le Secrétaire de séance donnera lecture des Amendements enregistrés auprès des autres Groupes de travail ;

– les porte-paroles des Groupes de travail interviendront pour donner leurs appréciations ;

– le débat sera donc ouvert à l’Assemblée.

Sous réserve de la prise en compte des amendements, le Projet d’Avis sera soumis au vote (à main levée).

Charles Koffi Diby

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com