Côte d'Ivoire: Après 7 jours à la police, l’Imam Aguib Touré écroué à la Maca

Tuesday, 10 July 2018 11:50 Written by  Published in Politique Read 758 times
1530709939624-1-696x696 1530709939624-1-696x696 1530709939624-1-696x696

C’est  le undi 9 juillet 2018 que  l’Iman Aguib Touré, de la mosquée Al-houda Wa Salam a été transféré à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Après sept (7) jours passés en garde-à-vue au violon de la police des généraux. Pour rappel, c’est depuis le  mardi 3 juillet 2018 que l’Iman a été convoqué et entendu. Suite à une vidéo diffusée sur Facebook et à travers l’élément filmé, Aguib Touré fait un prêche qui dénonce le coût élevé du pèlerinage sous le régime Ouattara.

Voici l’intégralité du prêche de l’Imam Aguib Touré

Quatre heures d’audition musclée dans les services de Police des Renseignements généraux, sis à Cocody Ambassades. C’est le temps qu’a duré l’interrogatoire subi par l’Imam de . Voici de l’intégralité de son prêche. « Chacun des musulmans et chacune des musulmanes doit poser ses conditions qui puissent arranger notre religion avant de voter. Monsieur le président de la République (Alassane Ouattara, NDLR) avant que tu ne viennes, nous avions un Président qui s’appelait Nanan Félix Houphouët-Boigny. Avec lui, le coût du Hadj n’avait pas augmenté. Après lui, il y a eu un autre qui est arrivé qu’on appelait Henri Konan Bédié. Lui aussi il n’a pas augmenté le coût du pèlerinage, après lui, il y a eu le Général Robert Guéï qui n’a rien augmenté avant de partir. Après lui, il y a eu le président Laurent Gbagbo qui n’a aussi rien augmenté avant de partir. A ton arrivée, à notre grande surprise tu as augmenté ; nous n’avons rien compris. Pardon, avant de partir, il faut diminuer. Tu as pour soucis que le pays s’en sorte, mais écoute très bien le prophète (PSL) dit :’’ Dieu ne vous aidera que par l’intermédiaire des plus démunis qui sont parmi vous. Ce qui veut dire que tu ne dois pas casser les maisons des pauvres pour donner des terrains aux riches. Allah va frapper les riches en frappant le pays. Dieu dit :’’lorsque je vais frapper avec mon châtiment un peuple, j’envoie des conseils aux riches. Alors nous anéantissons le peuple entier pourquoi ? Parce que ce sont eux qui ont voté ces gens ».

Marcel Dezogno

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com