Scandale/Situation politique de la C.I: Ouattara refuse tout dialogue avec l’union européenne. Le Rapport de l’UE qui dénonce l’arrogance et la faiblesse du régime

Monday, 09 July 2018 11:20 Written by  Published in Politique Read 1286 times
ado retour inondation2_0 ado retour inondation2_0 ado retour inondation2_0

Depuis quelques jours, un rapport jusque là tenu top secret-mais circulant sous les manteaux au niveau de certains cercles restreints-rédigé par les Chefs de mission de l’Union européenne sur l’état de la situation politique en Côte d’Ivoire, fait désordre.

Confidentiel Afrique en possession du rapport découvre son contenu qui met en lumière la relation si froide entre l’état ivoirien et l’UE. Quelles sont les raisons de ces rapports devenus subitement tendus ? La relation de l’Union européenne avec la Côte d’Ivoire est affectée soutiennent plusieurs sources diplomatiques par le manque de dialogue politique et une réticence générale des autorités à échanger sur les sujets majeurs, voire même à faire évoluer ses positions.

L’état reste sourd aux sollicitations de l’UE

La dernière session de dialogue UE-Côte-d’Ivoire sous format article 8 de Cotonou s’est tenue en Mars 2016 et, depuis, les autorités ivoiriennes ne montrent aucun empressement à répondre sérieusement aux nombreuses demandes transmises par l’UE; dans cette situation, les chefs de mission de l’UE ne peuvent que conjecturer sur les raisons de ce blocage (s’agit-il d’arrogance, d’une crainte d’aborder des sujets délicats ou d’un aveu de faiblesse?).

Quoiqu’il en soit, cette situation n’est pas compatible avec la relation forte entre l’Europe et la Côte d’Ivoire, dont témoigne notamment le haut niveau de soutien politique et financier apporté par l’Union Européenne.

Pour éviter que ces conjectures n’amènent à des conclusions erronées susceptibles de parasiter le nécessaire examen du soutien de l’UE à la Côte d’Ivoire, il est primordial que les autorités ivoiriennes comprennent l’importance que les chefs de mission donnent à ce dialogue, et se décident enfin à le relancer dans les plus brefs délais. Car à l’heure actuelle, les chefs de mission se posent dans l’ensemble la question suivante: partagent-ils encore, avec les dirigeants de Côte d’Ivoire une conception minimale sur ce que l’on attend d’un Etat démocratique, libéral et social, partenaire loyal et franc de l’Union Européenne ? »

Confidentiel Afrique en possession du rapport de (9 pages) publie l’intégralité de son contenu qui met en lumière la relation si froide entre l’état ivoirien et l’UE.

Par Confidentiel Afrique

Lire la suite sur...http://confidentielafrique.com/gouvernement/cote-divoirerapport-document...

NB: Le titre des de la rédaction.

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com