Après le Non du Pdci au parti unifié: Ouattara met Adjoumani en mission

Friday, 06 July 2018 08:38 Written by  Published in Politique Read 735 times
adjoumani image adjoumani image adjoumani image

Devant ses soutiens et sympathisants, le ministre Adjoumani Kobenan Kouassi a fait connaître officiellement son courant politique baptisé «Sur les traces d’Houphouët Boigny», dont il précise être un mouvement au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et non un parti politique.

Pour ce faire, Adjoumani a décliné l’identité et les objectifs dudit mouvement, au cours d’une cérémonie qui a eu lieu à Ivoire Golf club à Cocody, le mardi 3 juillet 2018. Un rendez-vous qui a réuni des cadres du Pdci venus le soutenir.

Ce sont autres, les ministres Alain Donwahi, Raymonde Goudou, Ehui Koutouan Bernard, de nombreux députés, maires et sénateurs. En présence de toutes ces personnalités, Adjoumani a fait montre de sa posture de grand défenseur de la cause du projet parti unifié dont il veut la réalisation effective. C’est l’objectif, a-t-il soutenu, assigné au mouvement créé. «Ce jour mardi 3 juillet 2018 a été choisi pour faire une importante déclaration.

L’unité, le dialogue et la paix sont trois valeurs chères au Président Félix Houphouët-Boigny. Voilà pourquoi nous avons décidé de créer un mouvement dont la dénomination est en soi chargée de sens et porteur de tout un programme ‘’Sur les traces d’Houphouët Boigny », a annoncé l’ancien porte-parole du Pdci. Avant d’étaler les missions qu’il s’est assigné par la création de ce mouvement.

«L’objectif général du mouvement ‘’Sur les traces d’Houphouët Boigny », est d’aider à travers des actions de sensibilisation de masse, les militants du Pdci-Rda et plus globalement les Ivoiriens, à mieux appréhender la nécessité du rassemblement et de l’unité de la cohésion et de la paix, comme instrument clé pour bâtir une nation forte et prospère. Il s’agit donc de créer une adhésion populaire et forte autour du projet du parti unifié, dont la cause politique a été, du reste signé par le président Henri Konan Bédié et validé par le Bureau politique », ainsi a-t-il décliné l’objet de son mouvement.

Dont les objectifs ont aussi été portés à la connaissance du public. «Les objectifs spécifiques sont, œuvrer à la consolidation de l’unité du Pdci-Rda, par le Rhdp comme un instrument de préservation et de promotion de l’image, de la mémoire et de la philosophie politique du Président Félix Houphouët-Boigny, apporter un soutien ferme et constant au président Henri Konan Bédié et à Alassane Ouattara dans leur engagement d’œuvrer à la consolidation du Rhdp et la création à terme du parti unifié», a égrené Adjoumani dans sa débauche en faveur du parti unifié.

Pour lequel il dit s’engager à sensibiliser les bases du parti en vue d’une adhésion au projet qui lui est cher. Pour éclairer l’opinion sur le statut du mouvement créé dont le lancement officiel est prévu à une date ultérieure, Adjoumani a fait savoir qu’il ne rame pas à contre courant des idéaux du Pdci. «Il est levain pour ramener les fils autour de Bédié pour asseoir sa stratégie de la mise en place du parti unifié », a relevé Adjoumani en guise de conclusion. Visiblement engagé dans un mouvement de « transfuge » opéré, en réaction au conflit qui l’oppose à Bédié.

Pour rappel, suite aux dissensions au sein du Pdci, dans un communiqué rendu public le vendredi 25 mai 2018, Bédié avait viré Adjoumani de son poste de porte-parole du Pdci et l’a remplacé par N’dri Kouadio Narcisse et Aminata N’diaye.

Cette décision est elle-même consécutive aux résolutions rendues publiques le 16 mars 2018, prise au cours du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, réuni le mercredi 14 mars 2018, en sa 103ème session au siège du parti à Cocody. Au cours de cette assise, les participants se sont insurgés contre les propos tenus par Adjoumani contre Maurice Kakou Guikahué et Jean Louis Billon.

Marcel Dezogno

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com