Arrêté et relâché : Koné Katina relate sa détention au Ghana

Tuesday, 13 March 2018 09:09 Written by  Marcel Dezogno Published in Politique Read 714 times
Screenshot_2018-03-12-19-15-02-1 Screenshot_2018-03-12-19-15-02-1 Screenshot_2018-03-12-19-15-02-1

De retour d’une mission politique d’Afrique du Sud, le ministre Koné Katina a fait l’objet d’une interpellation à l’aéroport d’Accra, ce dimanche 11 mars 2018 aux environs de 23 heures GMT. Revenant sur les circonstances de cette interpellation, un proche de Koné Katinan égrène les instants de cette présence à l’aéroport. <<Quand il nous a été nous annoncé son arrivée, nous sommes allés donc l’attendre à l’aéroport d’Accra. Après une vaine attente de plusieurs heures, nous avons fini par nous  résoudre qu’il y a un problème et  nous avons cherché à nous enquérir de sa situation. C’est ainsi qu’il nous informe  que la police le conduisait au Bureau of national investigation (BNI) qui est le service de sûreté ghanéen. Connaissant les lieux, nous y avons foncé, après avoir vu quelques minutes plus tard que les policiers passaient avec lui à destination de ce Bni  », relate le proche. Après donc toute une nuit passée en  détention, c’est ce lundi 12 mars 2018 que le ministre a recouvré sa liberté aux environs de 10 heures .

Marcel Dezogno