L'hommage du gouverneur Dakoury-Tabley Jean-Jacques Béchio

Tuesday, 13 February 2018 14:02 Written by  Published in Politique Read 565 times
27750026_1220486601416783_7119715038716428487_n 27750026_1220486601416783_7119715038716428487_n 27750026_1220486601416783_7119715038716428487_n

L'ancien Ministre, l'ancien Ambassadeur et Chef de parti politique, Jean Jacques BÉCHIO nous a quitté en ce matin du lund12 février 2018.

 

C'est la Côte d'Ivoire, digne et fière, qui voit s'allonger la trop longue liste de ses valeureux fils disparus, défenseurs intrépide de sa souveraineté et de son indépendance.

 

Certains diront que le parcours politique de Jean Jacques BÉCHIO n'a pas été linéaire. Oui, c'est vrai, comme il est aussi vrai que nous trébuchons et tombons tous quelques fois, mais le plus important, l'essentiel est de se relever pour choisir et emprunter le chemin de l'honneur. C'est ce que Jean Jacques BÉCHIO a fait.

 

Dès la survenue de la crise post-électorale de 2010, au moment où les opportunistes de tout acabit quittaient le navire de la République attaquée pour le confort douillet promis par la communauté internationale, BÉCHIO s'est dressé et a parlé haut et fort pour défendre la patrie en péril.

 

Le 11 avril 2011 et les années qui ont suivies, l'homme a chèrement payé dans son corps et dans ses biens cette courageuse prise de position contre l'imposture de Ouattara et de la coalition qui l'a porté au pouvoir.

On peut dire sans se tromper que les séquelles des mauvais traitements et tortures subis de la part des sbires du régime Ouattara, en ce funeste 11 avril et à la prison de Katiola, ne sont pas étrangers au mal qui a emporté BÉCHIO, le lutteur.

 

Pour lui et pour tous les autres qu'il rejoint aujourd'hui, nous devons poursuivre et accentuer le combat de la libération de notre pays. C'est à cette seule condition que tous pourront reposer en paix.

 

Gouverneur Dacoury-Tabley PH

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com