CÖTE D'IVOIRE/ AFFAIRE «La leçon du Rdr au Fpi »: L'ANALYSE DE TCHEDJOUGOU OUATTARA

Tuesday, 09 January 2018 11:07 Written by  Published in Politique Read 735 times
4 4 4

Parce qu'en 1998, lorsque toute la direction du Rdr fut décimée par BEDIE, et leur premier responsable Dramane OUATTARA, traqué au moyen d'un mandat d'arrêt, les survivants de ce parti avaient fait bloc...

 

Parce qu'aucun de ces survivants RDR n'avaient ouvert la moindre brèche, permettant à BEDIE de sévir contre les quelques survivants…

 

Parce que les survivants du RDR, en 1997-99, avaient été solidaires de leur leader et leurs autres camarades malmenés...

 

Oui, la leçon du Rdr, en 1998, avait consisté à demeurer fermes et dignes, dans l'épreuve.

 

Aucun responsable du RDR n'avait montré la moindre volonté de «rentrer dans le jeu politique » ivoiritaire de Bedié...

 

Soudés comme un seul homme, les gens du RDR travaillèrent et obtinrent la chute violente de BEDIE, un 24 décembre 1999, et leurs prisonniers recouvrèrent la liberté, aux forceps.

 

Malheureusement, ceux qui agitent et célèbrent, aujourd'hui, ce modèle RDR, semblent occulter que Affi s'est révélé comme le plus inapte d'un plagiat de cette merveilleuse leçon de solidarité et de combativité du RDR.

 

Alors, en quoi, si le RDR a pu le plus, en 1998, lorsqu'il était décapité, comme le Fpi, depuis 2011, sera-ce en pleine jouissance du pouvoir d'État qu'il se retrouverait dans l'incapacité absolue de circonscrire ses contradictions internes, fussent-elles sérieuses ?

 

En quoi, aplanir ses incompréhensions politiques, en pleine jouissance du pouvoir d'État, apparaîtrait-il laborieux pour le RDR qui a pu faire front, soudé, à la bourrasque N'zuébarine de 1998 ?

 

En revanche, lorsqu'on aide, de façon ostentatoire, l'oppresseur, Dramane OUATTARA, à opprimer davantage ses propres camarades de lutte, qu'a-t-on retenu du modèle RDR ?

 

Lorsqu'on n'est pas préoccupé par le seul combat de libération de ses camarades, arbitrairement mis hors du jeu politique, c'est qu'on a très mal pigé la leçon RDR…

 

Lorsqu'on se convainc cyniquement qu'avec un système tyrannique, phagocytant tout le jeu politique, c'est lorsqu'on «rentrera dans le jeu politique », en devenant miraculeusement Président de la République ou député ou maire, dans un tel contexte antidémocratique, qu'on combattra un tel système, n'a-t-on pas vraiment manqué de prendre de la graine de la leçon RDR ?

 

Car, quoique le RDR ne soit pas un parti politique normal, nul ne saurait mettre en doute que, ce RDR, dans la terrible situation du FPI, ne verrait jamais son premier responsable s'agiter pour polir, contre la volonté de la majorité, l'image de son persécuteur, en lui joignant un seul individu, dans une CEI mortifère, offrant ainsi à l'opinion, l'image de démocrate d'un Dramane OUATTARA.

 

Au total, s'il existe un vrai exemple que AFFI devrait s'obliger à apprendre du RDR, ce fut bien celui de sa posture lors de sa traversée du désert de 1997-1999…

 

Mais, dommage, le crayon servant à écrire l'histoire d'un peuple est dépourvu de gomme !

 

L'Activateur Tchedjougou OUATTARA

 

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com