Scandale/ Côte d’Ivoire: Un gigantesque trou de 65 milliards de Fcfa découvert au Conseil du café-cacao

Monday, 11 December 2017 13:23 Written by  Eric Lassale Published in Politique Read 2476 times
2 2 2
{remote}http://www.moacinter.com/2{/remote}

Le Conseil du café-cacao (CCC) en Côte d’Ivoire vient de nouveau d’être éclaboussé par un gigantesque scandale avec la découverte d'un trou de 65 milliards de Fcfa.
Ce trou a été découvert suite à un audit du cabinet d’expertise Kpmg.
Ledit cabinet a révélé dans son rapport un trou 65 milliards de Fcfa de contrats non exécutés au conseil du café-cacao.
Le directeur des opérations techniques du CCC a été démis de ses fonctions suite à ce scandale.
La direction du Conseil du Café Cacao (CCC) avait déjà changé de titulaire en août dernier. Le président Alassane Ouattara avait limogé l'ancienne directrice générale, Mme Massandjé Touré %u2013 Litsé, pour « mauvaise gestion » et l’avait remplacée par M. Yves Brahima Koné.
Dans la foulée, le cabinet KPMG avait été commis pour auditer les comptes du CCC afin d’assainir le secteur qui souffre d’un malaise profond et d'une crise chronique.
Le cabinet, en première partie de son rapport d'audit, a révélé ce gigantesque trou de 65 milliards de Fcfa portant sur des dettes d'opérateurs pour des contrats non exécutés.
KPMG a également souligné dans son rapport un rattrapage ethnique inquiétant (népotisme) dans le recrutement du personnel. Le personnel au CCC est quasiment nordiste de la base au sommet et des familles entières du père à la mère en passant par les enfants, la belle-mère, et le beau-frère, y sont recrutées.
Par ailleurs, la compétence n’a jamais été à la base du recrutement du personnel au CCC. Plusieurs personnes sans niveau s’y sont retrouvées, souvent à des postes de responsabilité, sans avoir eu besoin de déposer leur curriculum vitae (CV). Pis, la direction des ressources humaines n'a jusque-là pas reçu de dossiers de ce personnel embauché.

Conséquence : Un effectif pléthorique et budgétivore au CCC, payé à ne rien faire ou ne sachant rien faire.

Autre paradoxe: des employés de niveau 3ème, du baccalauréat, de niveau Bac +2 ou Bac 4, sont tous logés dans la même catégorie d'agent de maîtrise.

Nous y reviendrons.

Eric Lassale