Le Pentagone révèle la condition du retrait de ses troupes de Syrie

Tuesday, 14 November 2017 08:23 Written by  Published in Politique Read 260 times
2 2 2

La coalition sous commandement américain ne quittera pas la Syrie et l’Irak tant que les pourparlers de Genève n’auront pas progressés, a déclaré le ministre américain de la Défense.

 

Les États-Unis n'envisagent pas de quitter la Syrie avant que le processus de Genève ne porte ses fruits, a déclaré le chef du Pentagone, James Mattis. Le responsable militaire américain a souligné que la décision concernant l'éventuel retrait des troupes n'avait pas encore été prise.

 

«Nous n'allons pas nous retirer tout de suite, pas avant d'obtenir des progrès à Genève. Cela ne signifie pas que tout le monde restera là. Certaines troupes seront retirées. Je dis simplement que nous l'accompagnerons (le retrait, ndlr) de conditions», a-t-il ajouté.

 

Poutine annonce la fin proche de la lutte armée contre les terroristes en Syrie

Selon M.Mattis, Washington chercherait à assurer des conditions nécessaires pour le règlement diplomatique du conflit, évoquant dans ce contexte le problème des réfugiés.

Les États-Unis frappent les positions de Daech en Syrie depuis 2014 sans le consentement des autorités de ce pays. Des unités des forces spéciales américaines soutiennent également des groupes locaux opposés au Président syrien Bachar el-Assad.

 

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com