Où est passé Aboudou Diakité, le vice-président de la Cellule 39 ?

Saturday, 11 November 2017 08:27 Written by  Published in Politique Read 959 times
1 1 1

Le vice-président de l’association des ex-combattants démobilisés baptisée Cellule 39 est introuvable depuis un peu plus d’une semaine.

 Ce sont nos confrères de Linfodrome qui révèlent l’information.

« Chaque matin, à 6h, on s’appelait. Ce vendredi matin (03 novembre 2017, ndlr), je reçois un message de son arrestation. Ils ont encerclé la mosquée (de Koko) et ils l’ont pris. Ma source m’a dit de quitter, parce qu’on dirait qu’ils vont faire un tour chez moi. Donc, je suis parti, pratiquement sans mes portables », relate le site d’information, citant un proche d’Aboudou Diakité, lui aussi membre de la Cellule 39.

 

Et ledit proche de poursuivre : « On nous a appris qu’il est à la Garde Républicaine (à Yamoussoukro), entre les mains des éléments du Colonel Wattao. On nous a dit qu’il n’est pas maltraité, mais nous n’arrivons toujours pas à le joindre lui-même ».

 

Inquiet quant au sort de son ami, l’ex-combattant plaide pour sa mise en liberté. «  Même s’ils ne veulent rien nous donnés, qu’on lui laisse sa liberté », lâche-t-il conscient que leurs revendications quant aux primes dites Ecomog (d’une dizaine de millions de franc CFA) resteront sans suite.

 

Pour sa part, la Garde Républicaine dit ne pas détenir Aboudou Diakité. Un proche de Wattao joint par les confrères explique que  le Colonel n’est pas concerné par la question des ex-combattants. « Un moment, ils avaient voulu se rapprocher de lui pour les négociations, mais, il n’a pas voulu se mêler de cette affaire. En plus, si on devait arrêter quelqu’un, ce n’est pas à la Garde républicaine d’aller le faire, à plus forte raison le garder dans sa caserne. Donc, l’information ne peut pas être vraie », assure-t-il.

 

Où a donc pu passer le vice-président de la Cellule 39 ?

Michel Desire

President of Morning of Africa.
Mail: michel@moacinter.com