CÔTE D'IVOIRE: À PROPOS DE NOUS, LES PARADIGMES N'ONT JAMAIS CHANGÉ.

Friday, 10 November 2017 16:20 Written by  Excellence Zadi Published in Politique Read 451 times
12 12 12

C'est Aimé Césaire,. dans son livre culte, "Discours sur le Colonialisme" en disant que "l'homme blanc a chosifié l'homme noir"...qui avait raison. Parce que cette CHOSIFICATION a fait de l'homme noir "un sous homme sans religion, sans culture, sans civilisation...qui est bon pour l'esclavage..." qui ne doit pas être comme eux.

 

Sinon comment juger Laurent Gbagbo, un démocrate, homme de paix au point d'être"accusé de faible par certains" et laisser libre Sarkozy, dont l'acte de guerre contre la Côte d'Ivoire, a tué plus de 3000 civils ivoiriens ? Comment juger Laurent Gbagbo à la CPI pour dit on"crimes contre l'humanité" et laisser Sarkozy, le voleur et l'assasin de Khadafi en liberté ? Comment juger Laurent Gbagbo à la CPI et laisser libres Georges Bush et Tony Blair , tueurs de Saddam Hussein ?

 

Pour eux nous sommes des sous hommes qui n'avons pas le droit de construire des États modernes sur la base de la démocratie donc de la souveraineté avec des institutions comme chez eux. La "démocratie est un luxe pour nous"disaient ils donc Laurent Gbagbo a commis un"crime" contre l'ordre établi en voulant transformer démocratiquement son pays. Il faut le tuer comme Sankara pour ne pas qu'il fasse des émules. À défaut de n'avoir pu le tuer, il faut le kidnapper, le retenir en otage puis lui faire un faux procès. Ils savent que c'est faux car Mediapart, a révélé cela. Mais jamais aucun média du système même si nous les payons grassement ne dira autre chose que ce que les tenants du système ont donné comme feuille de route. Tous les jours que Dieu fait ils sont sur ceux des leurs qu'ils n'aiment pas. Mais ne défendront jamais un Noir contre eux. À moins que....

 

Excellence Zadi