QUAND LE COLONEL AMICHIA LIVRAIT SES GARDES DE CORPS AUX REBELES !

Monday, 10 October 2016 14:01 Written by  Steve Beko Published in World Read 4540 times

Il s’est présenté récemment à la Coup Pénale internationale pour témoigner contre le président Gbagbo dans le procès qui lui est intenté.

Mais ce que notre cher Colonel Kouaho Amichia a oublié de décrire, c’est la manière dont il a lâchement livré ses gardes de corps aux rebelles en pleine crise post-électorale afin de rejoindre le Golf Hôtel ou siégeait Ouattara et ses soutiens.

Puisqu’il faut parler avec des preuves, vous avez sur cette photo la personne en chemise du nom de Kessé Franck, ex chauffeur du Colonel et juste à sa gauche, Mae Noe, un de ses gardes de corps. Ce sont les deux qui l’ont déposé à la maison chez lui pendant la crise tandis qu’il insistait pour y être conduit. L’ayant déposé, ils l’ont informé qu’ils retournaient aux combats afin de soutenir leurs frères d’armes et défendre la République.

De son domicile, le Colonel Amichia a contacté le Golf Hôtel afin qu’on vienne le chercher et en a profité pour donner le signalement de ceux qui ont pourtant assuré sa sécurité des années durant. Ces deux jeunes ont donc été arrêtés par les rebelles et conduits à leur base du Golf Hôtel ou ils ont subi de graves sévices corporels dont ils portent encore les séquelles.

Kesse Franck actuellement à la BASA selon mes informations traine un grave problème de genou tandis que Mae Noé dont le père est un ancien militaire tué par les rebelles lorsqu’ils sont rentrés dans la vielle de Daloa en 2002 est de nouveau en service dans la même ville.

 

Steve Beko