Un peu de sérieux, arrêtez de mentir monsieur Mac Donald !!!

Saturday, 30 January 2016 16:19 Written by  Published in Politique Read 728 times

------- PAR : Mr le directeur Alexis Gnagno -------  J'ai eu la possibilité d'avoir accès à la salle d'audience. J'ai donc pu voir à travers la vitre le président Laurent Gbagbo. J'ai eu un pincement au coeur en voyant ce digne africain dans cette posture d'accusé, accablé par une justice partisane en mission , et un procureur qui ne recule devant aucun mensonge, aussi grossier soit-il.

J'ai passé moins de cinq minutes dans cette salle car j'en suis rapidement sorti après avoir écouté monsieur Mac Donald, cet ignoble menteur canadien qui débite sans état d'âme des mensonges aussi inimaginables que révoltants.

Cet homme affirme que " des populations musulmanes pro-Ouattara" , " des dioulas " ont été attaquées à Abobo et dans certains quartiers de Yopougon dont le quartier Doukouré, et que " ces attaques se sont généralisées dans tout Abidjan contre ces populations qui ont été pendant quatre mois la cible des forces -pro-Gbagbo ".

Apres avoir entendu ce grossier mensonge, j'ai dit au député Saturnin Gahoudi qui était mon voisin immédiat que je dois partir, et je me suis levé pour m'en aller, avec ces questions dans la tête :

Pourquoi ce monsieur Mac Donald ment - il ainsi ?

Ces populations dont parle ce monsieur seraient -elles les seules au monde à rester imperturbables devant " les massacres " de ses membres ?

Partout dans le monde, et cela depuis toujours, quand des gens sont attaqués et ne peuvent se défendre, ils fuient et se mettent à l'abri sous la protection de forces présumées neutres, comme à Nahibly dans l'ouest ivoirien où les populations autochtones guérés, menacées après avoir déjà fait l'objet d'un massacre à Duékoué, s'étaient mises sous la protection de L'ONUCI qui avait ensuite, comme Ponce Pilate, assisté à leur extermination.

Quand des populations sont attaquées et tuées en masse, comme cela a été le cas des guérés de Duékoué, elles fuient donc à l'intérieur mais aussi à l'extérieur, comme ces milliers de guérés qui sont exilés au Libéria.

Il y a donc des réactions de groupes qui sont inévitables et ce procureur menteur semble indiquer qu'en Côte d’Ivoire, si les guérés ont fui les violences exercées sur eux, " les populations dioulas musulmanes pro-Ouattara " ( ce sont les mots qu'il utilise ) sont elles restées tranquillement chez elles. Car personne ne les a vues, aucune organisation nationale ou internationale, en Côte d'Ivoire ou ailleurs n'ayant jamais été mobilisée pour les recueillir.

 

Last modified on Saturday, 30 January 2016 16:26
Alexis Gnagno

Directeur commercial de Moacinter.com