Un vendredi noir sur Paris :Il faut un nouveau rapport au monde pour apaiser les tensions entre les peuples

Saturday, 14 November 2015 02:42 Written by  Published in Politique Read 591 times

------  PAR : Mr LE DIRECTEUR ; ALEXIS GNAGNO ------   Ça me paraît tout de même un peu surprenant de se signaler en sécurité alors qu'on ne sait pas quand, où et comment les terroristes décident de frapper.

De toutes les façons, avec les terroristes, on est toujours en sécurité jusqu'à ce qu'ils passent à l'action.

Qui peut penser qu'il n'y avait aucune mesure de sécurité au Bataclan ?

On se signale en sécurité aujourd'hui, mais demain ? Car il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas si longtemps qu'ils ont frappé Charlie Hebdo. Le niveau d'alerte attentat avait été décrété en France et depuis, les autorités en charge de la sécurité des français n'ont pas arrêté de faire croire que la vigilance était de mise et que des réseaux étaient démantelés, avec le résultat dramatique que nous constatons et regrettons aujourd'hui.

Pour moi, la protection la plus efficace contre le terrorisme ne réside pas dans les mesures de sécurité prises par les pouvoirs publics, ni dans le fait pour les citoyens de se barricader chez eux car ils finiront bien par en sortir, mais dans la prise en compte des problèmes qui génèrent le terrorisme.

Il faut un nouveau rapport au monde pour apaiser les tensions entre les civilisations.

 

Last modified on Saturday, 14 November 2015 02:48
Alexis Gnagno

Directeur commercial de Moacinter.com